Patrimoine Culturel Immatériel en Pays de Millau

Classement auprès de l’UNESCO
mercredi 23 mars 2022
par  Suzanne BARTHE

Le Cercle Généalogique de l’Aveyron soutient, comme un certain nombre d’associations millavoises, la démarche de l’association SAUVEGARDE DU PATRIMOINE pour la candidature de Millau au classement à l’UNESCO au titre du Patrimoine Immatériel pour "Les savoir-faire liés à la ganterie", et ce depuis la fondation de ladite association en septembre 2019. Depuis, cette association s’est étoffée...

Cette démarche de longue haleine est menée de main de maître par Olivier FABRE, Président de l’association SPCIPM , et Nadia BEDAR, Directrice du projet de candidature. Tous deux déploient une admirable activité de relations publiques que nous saluons. Ils multiplient les contacts non seulement en région, auprès des instances ministérielles, mais aussi à l’international.

Cette action, qui permet une importante mise en lumière de notre ville et de notre région, est soutenue par tous les élus d’Occitanie (sans distinction d’appartenance politique). Elle englobe l’agropastoralisme, les industries de transformations, mais aussi l’éducation : on nous annonce, entre autres, la création de formation des jeunes aux métiers du cuir, etc. Nous développerons plus tard les 17 objectifs de l’association.

LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL Qu’est-ce que c’est ?

Nous avons tous en mémoire des musiques, des chants, des danses, des contes, des jeux, des fêtes, des remèdes ou des techniques, que nous avons hérités de nos ascendants et que nous pratiquons en les adaptant au gré des circonstances.

Selon la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, adoptée par l’UNESCO en 2003, le patrimoine culturel immatériel, ou « PCI », comprend l’ensemble des « pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel ».

Ce patrimoine se manifeste notamment dans les traditions et les expressions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels et les événements festifs, les connaissances et les pratiques concernant la nature et l’univers, et les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel. [1]

Les étapes clés de la candidature

Présentées lors de l’AG du 22.03.2022. Ce calendrier des échéances a pu toutefois être perturbé d’une part par la crise sanitaire et d’autre part par le contexte géopolitique actuel.

  • Rencontres, présentations, colloques, sont autant de rendez-vous importants qui accompagnent un projet de candidature. Nous avons précédemment parlé sur notre site des deux colloques (Juin et Septembre) qui se sont tenus à Millau le premier en présence des ambassadeurs d’Argentine et d’Ethiopie, le second en présence de l’ambassadeur de Chine. Nous avons également évoqué les "festivités de la Ste Anne, patronne des gantiers". Cf. http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1497
  • Décembre 2021. Présentation de la candidature à la Fédération des producteurs de roquefort et proposition de lancement d’une journée pilote de l’éducation à la bientraitance animale.
  • Premier trimestre 2022. Dépôt auprès du ministère de la Culture du formulaire d’inclusion à

    l’Inventaire national du Patrimoine culturel immatériel.

  • Janvier 2022. Mise en place par l’école Purpan de Toulouse du comité de pilotage quadripartite France-Argentine-Chine-Ethiopie du projet de la Chaire Unesco sur la bientraitance animale proposée par l’association Sauvegarde du PCI en Pays de Millau. Il s’agit d’un travail universitaire impliquant des acteurs économiques internationaux d’une durée de 4 ans entre plusieurs pays.
  • Février-mars 2022. Conférence prévisionnelle au Sénat ou à l’Assemblée nationale sur l’avancement de la candidature en présence notamment de délégués permanents auprès de l’Unesco.
  • Mars 2023. Dépôt espéré du dossier auprès de l’Unesco en fonction de la décision du ministère de la Culture début 2023.
  • Novembre 2024. Une reconnaissance espérée !!!

A notre petite échelle nous ne pouvons qu’encourager et aider de notre mieux cette démarche.

Nous invitons tous nos lecteurs ayant eu des gantiers dans leur famille à nous faire parvenir leurs témoignages.

Voir aussi
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1494
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1473
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1468
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1398


[1Source : Livret PCI



Commentaires

Logo de Patrick Boyer
Patrimoine Culturel Immatériel en Pays de Millau
jeudi 21 avril 2022 à 22h32 - par  Patrick Boyer

Bonjour
J’aimerais savoir s’il existe un endroit, comme cela s’est fait ailleurs, où l’on peut signer (numériquement) et ainsi participer activement au soutien de cette candidature, notamment pour les enfants de Millavois qui n’habitent plus sur place.
Merci.

Logo de Patrick Boyer
vendredi 22 avril 2022 à 08h35 - par  Suzanne BARTHE

Bonjour

Un site internet dédié va prochainement être mis en place par l’association SPCIPM
Nous ne manquerons pas de vous informer
Merci pour votre démarche
Suzanne