Golinhac

mardi 3 janvier 2006

Notre village est situé sur un plateau granitique, en limite de rupture de pente, surplombant la vallée du Lot. Il est groupé autour de son église et le long de ses axes de communication, la D 904, ancien axe principal reliant Aurillac à Rodez par Villecomtal et la D20, menant à Bozouls. Sa localisation ; 5.54° de longitude Est et 49.2° de latitude Nord. Il fait partie du canton d’Entraygues-sur-Truyère, circonscription d’Espalion, arrondissement de Rodez. N° insee : 110 La commune de Golinhac fait face à la Viadène « la Sibérie du département » et au village de Florentin-la-Capelle situé sur l’autre versant du Lot vers le nord. l’Aubrac est à l’est, quant au sud, nous sommes en bordure du Causse Comtal.

Golinhac est limitrophe des communes d’ Entraygues, Florentin, Le Nayrac, Estaing, Sébrazac, Campuac et Espeyrac. Les versants orientés au nord-est sont très rudes. Aucune voie au bord de la rivière du Lot n’a été aménagée tant les rives en sont escarpées. Le haut de ses versants accessibles et ensoleillés permettent néanmoins des cultures, telle la vigne.

Altitude :

L’altitude moyenne de ce plateau granitique de 19.757 hectares se situe entre, 600 et 700 mètres. Le point culminant appelé « Puech de Catusse » est à 693 mètres, hauteur avoisinante de l’oratoire de Notre-Dame-des-Hauteurs érigé en 1948 et sa table d’orientation, qui se situe à 684 mètres, au puy de Régaud.* (*Regaud, en occitan, qui signifie Regard / panorama.)

Climat : Le climat est contrasté, hivers froids, étés chauds, les vents dominants sont ceux de l’Est et du Nord-Ouest ; les vents du Sud y sont parfois très violents (l’Olto).

Superficie :

La commune de Golinhac s’étale sur 32,41 km². En venant d’Antraygues, on y pénètre par le hameau de La castanie et on la quitte par le hameau de Fabrègues en direction de Bozouls. L’usine Hydroélectrique EDF la borde au nord, et le hameau des Gandalgues la délimite au sud.


Aucun dépouillement n’est enregistré au cercle pour cette commune


Commentaires

Logo de Christian CAUSSE
Golinhac
mardi 2 janvier 2007 à 14h20 - par  Christian CAUSSE

Merci à M. Jacques BENAVENQ et l’équipe du Foyer Rural de Golinhac pour cet article qu’ils nous ont transmis le jour de l’an.

Nous leur présentons nos meilleurs voeux.

Le Webmestre.

Navigation