Arques

lundi 6 décembre 2010
par  Suzanne BARTHE

ARQUES est un village situé dans le département de l’Aveyron, arrondissement de Rodez, canton de Pont-de-Salars, à proximité du Parc Naturel Régional des Grands Causses.

Les Arcasois et Arcasoises étaient au nombre de 135 lors du recensement de 2004. Situé à 762 mètres d’altitude, ARQUES a une superficie de 11,29 km².

Dépouillements réalisés Périodes
Arques1605/1883

Ancien prieuré de Notre Dame d’Arques dépendant de l’évêché de Rodez, l’église primitive dédiée à St Michel fut léguée en 1079 à l’abbaye de Conques. En 1250 s’y trouvait un hôpital de l’Ordre de St Jean de Jérusalem qui fut ensuite cédé à l’évêque de Rodez.
L'église et le tilleuil de Sully {JPEG}
L’église actuelle a été édifiée en 1560 et son clocher peigne en 1571, dans le style gothique flamboyant. À l’intérieur, retable orné des statues de St Roch et St Firmin datées de la fin du XVIIe au début du XVIIIe siècle, dorées en 1778. Nous noterons, à l’entrée, le tilleul de Sully.

ARQUES est situé dans la vallée du Viaur (voie en or), qui prend naissance en Lévézou au Pic du Pal à 1090 mètres d’altitude sur la commune de Vezins sur ce haut plateau que landes, bruyères, fougères et ajoncs recouvraient autrefois. Le Viaur est issu d’une vingtaine de sources. De nombreux ruisseaux et affluents viennent le grossir tout au long de son parcours (163 km dont 90 en Aveyron).
La consultation des cartes anciennes et l’étude de nos familles montrent que de nombreux moulins jalonnaient le cours du VIAUR. Bon nombre sont à présent à l’état de ruines, ou bien au fond de l’eau… en raison des barrages hydroélectriques (mis en eau en 1952)…

Moulin de Recoules {JPEG}

Dans les « rescapés », nous citerons le MOULIN DE RECOULES.

Moulin de Recoules {JPEG}
Lieux habités de la Paroisse d’ARQUES : Connes, La Fabrègue, La Gineste, Madinhac, Le Mas, Les Mases, Le Mont, Montels, Mouli Fabre, Perols, Le Puech, Recoules, La Trémolière, Les Vialettes, La Ville (Comps en 1771, la Grandville pour Cassini)


Sources
IGN + OT Pareloup-Levezou + J.L. Dardé 1868 + Cassini


Commentaires

Logo de Fraysse
Des origines du Viaur
lundi 2 mars 2015 à 15h56 - par  Fraysse
Logo de Suzanne BARTHE
Arques
mercredi 8 décembre 2010 à 11h24 - par  Suzanne BARTHE

En réponse à un adhérent concernant l’ARBRE DE SULLY…
Comme de nombreuses communes de France, ARQUES a, près de son église, son « arbre de Sully ». Contrairement à la légende, ces arbres ne furent bien sûr pas mis en terre par Sully qui aurait eu beaucoup de travail s’il avait planté tous les arbres qui portent son nom… Sully, dont la devise, chacun s’en souvient était « labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France » mena une politique active de plantations d’arbres (souvent des tilleuls, mais aussi des ormes), notamment sur les places publiques et les points culminants du royaume pour en tracer la carte.
Protestant et compagnon d’armes d’Henri de Béarn, Maximilien de Béthune (1559-1641) Baron, puis marquis de Rosny en 1601, duc-pair de Sully en 1606 et ministre du roi Henri IV,
SULLY obtint un édit de Henri IV (selon la tradition lors de la Fête-Dieu en mai 1597) par lequel “il était ordonné aux maires et aux échevins des mandements du Royaume, de faire planter un ARBRE dans le cimetière de toutes les paroisses, au-devant de la porte principale de l’église, afin que les habitants qui venaient entendre la parole de Dieu puissent, avant et après les offices divins, discourir sous les ombrages, de leurs intérêts et de ceux de la paroisse.”

En Aveyron, nous avons, à ma connaissance, trois « tilleuls de SULLY », l’un à ARQUES, l’autre à SAINT-MARTIN-DE-CORMIERES et le troisième (et sans doute le plus important) à NIGRESSERRE.