Aurelle Verlac La commune aux cinq clochers

JOURNEES GENEALOGIQUES DE L’ AVEYRON
vendredi 8 décembre 2017
par  Suzanne BARTHE

Aurelle-Verlac (12130) est située en région Occitanie, dans le département de l’Aveyron, arrondissement de Rodez, canton Lot et Palanges, communauté de communes des « Pays d’Olt et d’Aubrac ». Aurelle-Verlac est souvent appelée « la commune aux cinq clochers » en raison des cinq paroissees qui la composaient :
Aurelle, Verlac, Naves d’Auvrac, Saint-Martin de Montbon, Vieurals

NOUVELLE COMMUNE de SAINT-GENIEZ d’OLT et d’AUBRAC

La commune d’AURELLE et VERLAC est devenue, le 1er janvier 2016, une commune déléguée de la commune nouvelle de Saint-Geniez-d’Olt-et-d’Aubrac.

La commune déléguée d’AURELLE-VERLAC est entourée au nord-ouest par St-Chély d’Aubrac, au nord par Nasbinals, au nord-est par Les Salces, à l’est par Trélans, au sud par Pomayrols, au sud-ouest par St-Geniez d’Olt (de nos jours commune associée) et enfin à l’ouest par Prades d’Aubrac.

La commune d’Aurelle-Verlac avait été érigée en 1844 par le détachement de sections issues de la commune de Pomayrols. Elle correspond à une partie de l’ancienne communauté d’Aurelle et aux communautés du Bournhou et des Ginestes. Son territoire était partagé entre les paroisses de Saint-Martin-de-Montbon, Verlac, Naves et Pomayrols

La superficie de la commune est de 54,68 km². Son altitude minimum est de 500 mètres tandis que son altitude maximum est de 1461 mètres. Les paysages y sont absolument magnifiques, ponctués par de nombreuses croix de chemin.
Si, en 1846, la commune comptait 1068 Aurellacois, leur nombre atteignait à peine 165 habitants en 2013.

Cette commune , située en Aubrac, est essentiellement composée de vallées profondes où coulent des boraldes — notamment le Merdanson et le ruisseau de Mardonenquedu plateau de l’Aubrac vers le Lot.

Le point culminant du département se trouve être le flanc ouest du signal de Mailhe-Biau.

Aurelle-Verlac est située en zone Natura 2000 du plateau central de l’Aubrac aveyronnais.

Les armes d’Aurelle-Verlac

PNG - 199.6 ko

"D’azur à un coquillage d’or,
accompagné en chef de deux étoiles aussi d’or
et en pointe de 5 mouchetures d’hermine d’argent rangées en fasce"

.
Il s’agit d’Armes parlantes, l’or fait référence au nom (Aurelle), et l’argent aux mines d’argent. Les cinq mouchetures font référence aux cinq clochers.

AURELLE

JPEG - 142.7 ko

L’église Saint-Pierre d’Aurelle Inscrit MH est la plus petite église romane de France. Elle a une histoire très singulière. En 1382, prétextant l’arrivée des Anglais, le marquis de Beaufort, baron d’Aurelle, détruit l’église. Excommunié, il se vit obligé par l’évêque du lieu de reconstruire l’église en un an. La nouvelle église, de 1384, a été reconstruite à l’intérieur du village avec les éléments anciens.

VERLAC

JPEG - 10.6 ko

L’église Saint-Jacques de Verlac Inscrit MH est de style roman et dépendait de l’abbaye de la Chaise-Dieu. Elle est située au centre du village, entourée d’un très petit cimetière. Elle est construite à partir de matériaux locaux, schiste pour les murs, basalte, tuf et grès pour les pierres taillées. Son plan est constitué d’une simple nef à berceau brisé terminée par une abside en cul-de-four. Deux chapelles, de construction plus tardive, font office de transepts.

NAVES d’AUBRAC

JPEG - 81.8 ko

Le hameau de Naves d’Aubrac fait partie de la commune d’Aurelle-Verlac. Il est situé sur la croupe qui fait face à Verlac, en direction de l’Est. Dans le centre du village, nous noterons la curieuse porte du presbytère, avec de surprenantes sculptures de part et d’autre de la porte. Ce hameau, tout en longueur est superbement orienté. En plus de l’église et du presbytère nous noterons également l’ancien couvent

SAINT-MARTIN-DE-MONTBON

JPEG
« La paroisse Saint-Martin s’étendait sur une partie de la communauté d’Aurelle, sur la communauté du Bournhou et sur une partie de Saint-Geniez. Le roi était seigneur de Saint-Geniez, et Aurelle était le chef-lieu d’une baronnie détenue en 1771 par Pierre-Jean de Layrolle. Dans le second quart du XVIIIe siècle, elle était passée de la famille de Canillac aux La Fajole puis aux Layrolle. La partie de la baronnie située dans la paroisse de Saint-Martin formait un taillable. Le domaine du Bournhou fut acquis au milieu du XVIe siècle par la famille Fresals, qui acheta les droits seigneuriaux et obtint la haute justice en 1641. Un arrêt du 13 janvier 1679 érigea le domaine en communauté distincte d’Aurelle, formant une enclave exemptée de nombreux impôts, entre deux parties de Saint-Martin-de-Montbon. La vente du domaine au début du XVIIIe siècle donna lieu à de multiples contentieux jusqu’à son acquisition par Couret du Terrail en 1781 ». (J.Y. Bou)
L’église de Saint-Martin a été rebâtie sur ses bases romanes et conserve quelques modestes éléments d’origine.

VIEURALS (Viourals), annexe de St Martin de Montbon

PNG - 345.3 ko

À Vieurals, chapelle rurale des Saints-Innocents. (on lui attribue d’autres patrons : Saint-Pierre, Saint-Barthélémy) fut construite et bénie en 1702 à la demande des habitants. L’église fut reconstruite au XIXe puis au XXe siècle.

St-GENIEZ D’OLT et d’AUBRAC accueillera les 8 et 9 septembre 2018 les JOURNEES GENEALOGIQUES DE L’AVERYON, et a cette occasion l’équipe rédactionnelle du CERCLE GENEALOGIQUE DE L’AVEYRON est au travail pour préparer un ouvrage sur l’histoire, le patrimoine, les hameaux et leurs habitants et les généalogies des failles les plus anciennement implantées dans la commune.

Voir AURELLE-VERLAC "ST GENIEZ D’OLT & d’AUBRAC"


Dépouillements réalisésPériodes
Aurelle1870/1902
Verlac1638/1655
Naves d’Aubrac1689/1792

Commentaires

Navigation