Lettre d’information N° 45

Janvier 2006
samedi 7 janvier 2006

Nous vous l’annoncions depuis plus d’un an. C’est maintenant chose faite, le Cercle a déménagé courant novembre. Nous sommes à présent installés au 16A Boulevard de l’Ayrolle. Je remercie vivement tous les membres de l’association qui ont participé à l’opération et qui, par leurs disponibilités, ont permis que le déménagement se déroule bien et dans une ambiance chaleureuse.

Le trimestre qui arrive, verra la transformation progressive du site Internet, le projet est bien avancé et devrait être mis à votre disposition très bientôt. Nous attendons vos réactions et vos critiques, pour le faire évoluer dans la bonne direction.

La saisie de l’annuaire des familles est terminée, nous passons dans la phase de réalisation pratique. Il sera mis à la vente pour le mois d’avril, nous vous indiquerons dans la prochaine lettre d’information son prix.

Enfin le Conseil d’Administration se joint à moi, pour vous souhaiter nos meilleurs vœux de bonheur et de santé pour l’année qui se présente, et de très bonnes fêtes de Noël.

Patrick OZANNE, Président


INFORMATIONS DU CERCLE

Paroisses en cours de décryptagePériodesDécryptées par
Saint-Laurent d’Olt1737-1792Serge PRIVAT, de St Cloud (92)
Nant1875-1902Philippe SOL, de Gignac (34)
Lédergues1841-1887Armand GIMENEZ, de Villeneuve Tolosane (31)
Léderguesan 4 - an 7Armand GIMENEZ, de Villeneuve Tolosane (31)
Millau1765-1787Dominique GUIBERT, de St Jean St Paul (12)
Auriac-Lagast1737-1902Alain GOULESQUE, d’Avignon (84)
Lestrade et Thouels1793-1902Nicole PERROT, de Nice (12)
St Laurent du Lévézou1870-1902Alain BRUSQUE, de St Léons (12)
Cassanhes-BégonhèsNicolas ROLLAND, de Ste Foy (Canada)
Paroisses mises en consultationPériodesDécryptées par
Fondamente1788-1823Ginette ASTEZAN, de Thézan les Béziers (34)

Journée continue le 12 janvier 2006 8 heures - 18 heures non stop


QUESTIONS - RECHERCHES

Q2234 : Rech. X ou CM avant 1626 Jean BRUN X à Françoise ROUBIN, au Viala du Tarn
Q2235 : Rech X ou CM avant 1651 Louis BRUN X de Marie GAI(YRAUD, au Viala du Tarn
Q2236 : Rech X ou CM avant 1653 Anthoine BELET X Marie VACQUIER, St-Beaulize de l’Hirondel
Questions de Maurice MIQUEL, N° 011

Q2237 : Rech. X ou CM vers 1791 Pierre Jean CONTESTIN X Brigitte ROUVELET (Séverac le Château ?) ainsi que leurs ascendants et descendants. Je cherche l’origine de cette branche située en Aveyron alors que tous les « CONTESTIN anciens » sont de la région de Beaucaire (30)
Question de Huguette DELPHINO, N°1402

Q2238 : Je recherche la naissance de Julie PIERRE JEAN + Cornus le 15/03/1858 à 42 ans, ° à Saint Maurice de la Vacquerie (34) épouse de Jean François FAUBESSE
Question de Renée CARREGARI, N°1292

Q2239 : Nous recherchons le lien entre les APOLLIS (de Montpellier) qui étaient issus de Saint Félix de Sorgues au Mas de Apolit avec les APOLIT toujours présent dans cette région - au delà de 1600 !-
Question de André APOLLIS, N°1490 et de Jean Claude DELPON N°1503, cousins

Q2240 : Rech. X, CM et ts rgts Jean MAZERAND et Marie FONTES, 1 enfant connu Jean né 27-10-1773 St Sauveur du Larzac
Q2041 : Rech. ts rgts sur Michel UGLA né 1-11-1766 Peyrefiche du Larzac fils de père inconnu et de UGLA Agne
Q2242 : Rech. ts rgts Germain BRUSQUE X Marie GENIEZ, 1 enfant connu Jeanne née au Monna ? X 1802 Jean Pierre ARJALIEZ à Creissels
Questions de Nicole ACCARIES, N°1383

Q2243 : Rech X, CM (avant 1703) ou ° de François COSTES X Marie CAPELLE née le 15-06-1682 à Clauzelles paroisse d’Arvieu .
Question de Fernand VIEILLEDENT, N° 1382

Q2244 : Rech. X, PM ou CM Antoine GINALS avec Victoire LACROIX à Lapanouse de Séverac vers1847
Q2245 : Rech. ts rgts sur LACROIX « dit Farinel » père de Victoire ci-dessus - région Séverac , Campagnac
Questions d’Hélène DJOUADI, N°1401

Q2245 : Rech. X, CM ts rgts Jean AZAM avec Anne DECUQ av 1630 région de Réquista
Q2246 : Rech., X, CM ts rgts Etienne BALARD avec Marie BALARD av 1685 région du Viala du Tarn
Q2247 : Rech. ts rgts et surtout filiation des épx Louis GALONNIER X Anne CHAMAYOU en 01-1694 à Pousthomy
Questions de Alain GOULESQUE N° 42

Q2248 : Rech. X ou CM Saint Christophe Pierre ANDRIEU X Françoise CAPELY, leur fils Pierre né en 1755 à St Christophe, cordonnier X Marguerite BOURRIER en 1784 à Frontignan (34)
Q2249 : Rech. X ou CM Vieussan, Roquebrun (34) av 1722 Jacques FOUILHE X Jeanne MOUSTELON (1682-1762)
Q2250 : Rech. X ou CM Vieussan (34) Joseph HORTALA X Suzanne FUSIES ou TURIES, leur fille Marie X Jean CARRIERE en 1754
Questions de Paule FOUILHE-CREZEGUT, N° 1267

Q2251 : Rech. Asc., °, CM, X, ts rgts noble homme Charles DURAND, de St Izaire et Anthoinette VITALIS d’où Antoinette DURANT X Pierre SEGUIER paysan de la Fréguière à Armayrol (CM M° CARRIERE, St Izaire 04-07-1647)
Q2252 : Rech. Asc., °, CM, X, ts rgts Jean GALTIER (+av juin 1673) et Marguerite FABRE d’où Pierre vivant en 1673, Catherine du Poujol à Bedos X Jean LAFON, de Savinhac à Bedos - CM M°Jean BOUYSSOUS, 18-06-1673, Coupiac
Q2253 : Rech. Asc., °, CM, X, ts rgts Etienne BERNADOU, de Valazoubre à Brusque +24-05-1685 à 70 ans et Marguerite COURTESE + av 07- 1673 d’où autre Etienne X St Pierre des Cats 24-12-1673 Jeanne VIDALE - CM M° CORNUTI, 02-07-1673Fayet
Questions de Antoine GIROT, N° 481

Q2254 : Rech.+ Marie Rose MAUREL fille d’ Antoine et de Catherine GRANIER du Teil de Farret née le 17/01/1785 au Teil X 11-02-1808 Antoine POMIE
Q2255 : Rech. filiation et ts rgts FABRE Marie ép PUECH François, 1 fils connu né vers 1726 Lacazotte de Brasc
Questions de Jocelyne POMIE, N°1310

Q2256 : Rech. CM X, ts rgts Pierre ASTRUC X Marie SARROUY (ca 1630 ?) région Verteillac, Canilhac (48), ts 2 + av 1675, leur fils Jean CM avec Anne CAPBLAT le 01-02-1675 , M° CAPBLAT de La Panouse de Séverac 3E 7870
Q2257 : Qui pourrait me donner ts rgts et les ascendants sur Dardé ALINAT X Marie AUDIGUIER qui ont passé CM 14-06-1714 M° BOUTTES de Rebourguil - pas d’archives aux AD12
Q2258 : Rech. CM X, ts rgts sur Jean DOUMAYROU X Magdeleine PENCHENIE ca 1680 région Plaisance peut-être, leur fille Magdeleine CM avec Jean CONGRAS le 25-10-1711 M° RAMES St Affrique 3E 26383 et X le 25-11-1711 à Briols (Montlaur)
Questions de Claude BOUSSUGE, N°1265

Q2259 : Rech CM ou X de Pierre DRUILHE et Marie FRANQUE vers 1685 région Tayrac, Centrès, La Selve
Q2078 : Rech CM ou X de Pierre AYMARD et Marie SOULAGES vers 1710 région Tayrac, Centrès, La Selve
Q2260 : Rech CM ou X de Pierre DRUILHE et Catherine ALARY ca 1710 région Tayrac, Centrès,...
Questions de Pierre ALBUSQUIER, N°168

Q2261 : Rech. X ou CM de FABRE Martin et FARRET Jeuilliette (Juliette), av 1715. Il est donc fort probable que ce mariage ce situe entre 1710 et 1715 et aux alentours de Brousse le Château. En effet, je trouve des Baptêmes des enfants de ce couple sur Brousse en : 1715 Philippe Jacques ; 1716 Marguerite ; 1718 Martin ; 1719 Martin ; 1721 Marie ; 1724 François ; 1725 Catherine ; 1728 Pierre Jean ; 1730 Antoine.
Q2262 : Rech. X ou CM : X ou CM de François FARRET de Jeanne REYNES vers 1710 ainsi que l’acte de naissance de Jeanne REYNES. Je dispose des informations suivantes : 11 enfants tous nés à la Vayssièrre de Brousse et baptisés à St Cyrice : Antoine °24/11/1714 ; François °23/07/1719 ; Jean °13/07/1721 Vincent °24/01/1723 ; Martin °10/12/1723 ; Jeanne °09/04/1724 ; Jean-Pierre °15/03/1725 ; Marie °13/08/1729 Magdeleine °26/01/1731 ; Elisabeth °23/11/1732.
Parents de François FARRET : certainement Antoine FARRET et Marguerite BOUSQUET (C’est ce que je cherche à prouver) frères et soeurs de François FARRET : Marguerite, Jean Antoine, Anne ? Juliette (cf question 1) ?.
Dans les baptêmes des enfants les informations suivantes : Marraine d’Antoine : Antoinette VENTAJOU de Coupadel (La Besse) présent Baptême de Jean : Pierre REYNES Métayer de la métairie du Sieur Maritan. Parrain de Jean Pierre : Pierre REYNES laboureur Marraine de Jean Pierre : Antoinette REYNES de Vignié Paroisse de Sauganne (aujourd’hui Lestrade et Thouels)
Si quelqu’un connaît ces actes ou peut me donner des informations sur les personnes citées, merci d’avance. Par ailleurs, si je pouvais localiser la métairie du Sieur MARITAN, cela pourrait également m’aider dans mes recherches sur Pierre REYNES.
Questions de Laurent FARRET, N°1241

Q2263 : Rech. Asc, °, X ts rgts sur Jean BARTHELEMY de Couffouleux et Marie Anne RAISSAC de La Castié (CM le 13-02-1744) d’où Julienne BARTHELEMY X Antoine DAURES
Q2264 : Rech. Asc, °, X ts rgts sur Pierre Jean VIGROUX de Crayes et Marie SERIN d’où Marie VIGROUX X Antoine ALVERNHE
Q2265 : Rech. Asc, °, X ts rgts sur Gabriel VIGROUX de Noual et Françoise ALVERNHE d’où François VIGROUX °06-05-1769
Questions de Claude DAURES, N°1442

Q2266 : Rech X, CM et ts rgts Jean VIEU (BIU) ° vers 1756 Montfranc avec Elisabeth ROUSSALY d’où Jean VIEU X 1784 Marie Anne BENEZETH - région Montfranc, Pousthomy, Laval Roquecézière
Q2267 : Rech. X, CM et ts rgts Antoine BEZES avec Marie BERNAD, d’où Anne BEZES °26-09-1701 St Juéry

Q2268 : Rech. X, CM et ts rgts Jean HERAIL (HERAL)°1735 St Crépin avec Elisabeth COMBES d’où Jean HERAL °1759 St Crépin
Questions de Raymond LEGRAND, N°1067

Q2269 : Rech. CM, X et toute descendance (St Jean du Bruel ; les Crozes Basses), Jean CANAGUIER X Anne (Jeanne) VALLIBOUZE (BALIBOUSE) 1 fils Jacques X 1771 CALAZEL Marie
Jeanne BALIBOUSE +27-07-1742, elle était veuve de Pierre QUATREFAGES et ép. Jean CANAGUIER.
Question de Aline CANAGUIER, N°1497

Q2270 : Rech. Ts Rgts sur famille TRIADOU et ses alliés vivant à la Capelle, juridiction de Coupiac
Je connais Jacques X 31-01-1671 de + Pierre et + Marguerite VALENDE avec Marie POUJOL de François et Marguerite CABOT d’où Etienne X Louise PENDARIES 03-05-1695 et Jacques X à Peret (34) 1705, mon ancêtre appelé TRIAT, Ses descendants ont vécus à Ceyras. François POUJOL fs de Jean et + Marguerite BEC habitant Coupiac X 23-01-1625 Marguerite CABOT. Dans les cévennes région de Sénéchas on rencontre des TRIAT vers 1620. Ceux de Coupiac ne viendraient ils pas de cette région ?
Question de Claude Marie MOUNIER, N°383

REPONSES
Q2026 : 13-07-1719 Joseph TROUCHE, fils de +Jacques et Quitteri AYME, de Taysse de Loubous X Marguerite BOYER, fille de Pierre et +Françoise RECOULES - Durenque
Q2026 : CM 09-09-1765 Jean TROUCHE de +Joseph et Marguerite BOYER de La Capelle Farcel avec Jeanne ALIBERT de +Amans et de Elisabeth VAYSSIERE
AD12 3E 18355 Salmiech
Q2026 : 30-05-1706 CM Gabriel TROUCHE, laboureur de + Jacques et de Quitterie AYME de Taysses avec Louise CALVIERE ( ?) fille de Barthélémy et Catherine BESSIERE
Réponses d’Alain GOULESQUE, N° 42

Q2040 et 2041 : au sujet des fratries CAMBON et PUJOL, de Combret, signalons CM M° CROS, St Affrique le 16-05-1677 entre Affrique DEVEZE, maître tisserand à St Affrique et Catherine CAMBOUNE (fa Jean CAMBON Maître charpentier à Combret et Marie POUJOLLE, ts 2 vivants) ° Combret + St Affrique 26-12-1690 à 40 ans environ - Serais intéressé de savoir s’ils se rattachent aux mêmes fratries.
Réponse d’Antoine GIROT, N° 481

Q2008 : 02-03-1673 Pierre BOUDOU, paysan de Puech Grimal (Caplongue) fils de Jean et Marie LAVERNHE X Magdeleine TERRAL vve Antoine GRIMAL du Sarret « proche le lieu des Rives » fille de Jean et Magdeleine CARCENAC
AD12 3E14222 f° 299 Le Truel M° Galtier

Q2014 : 27-02-1700 Guillaume BUFFET d’Ayssènes fils de +Jean et Magdeleine VALERIE X Marie MICHEL de Roquefort (Tournemire) fille de +Pierre et Marie BOYERE
AD12 3E12395 Ayssènes - M° Jacques DUFIEU
Q2015 : 09-01-1693 François SOLAGES, Sr, de La Cavalerie fils de Sr François et Delle Françoise de MONTETY X Anne de MAYNIAL, Delle, de La Cresse, Saint Martin de Pinet, fille de +Me Jean, conseiller du Roy et Delle Catherine de MAZERAND
AD12 3E 18059 f°177, La Cavalerie, M° Cambon

Q2026 : 5-05-1719 Joseph TROUCHE, laboureur de Taysses (Lebous) fils de +Jacques et Quiterie AYME X Marguerite BOYER de Montméja (Durenque) fille de Pierre et +Françoise RECOULES
AD12 3E 4097 M° GRIMAL - Durenque

Q2027 : 13-11-1640 Raymond BESSODES, du Truel, fils de Martin BESSODES X Jehane CREBASSA du Fraysse (St Rome de Tarn) fille de Guyral CREBASSA
Reconnaissance pour Guyral CREBASSA et Jéhanne FOYSSAGUE, belle-mère de ladite CREBASSA
AD12 3E 14256 f°237 - Ayssènes

Q2034 : 05-05-1680 Pierre TAYRAC, de La Vayssière (juridiction de Brousse) fils de Antoine TAURIAC X Marie LABIT de La Vayssière
Quittance. CM reçu par M° GAMEL, notaire de St Izaire
AD12 3E 13988, Coupiac - M° PENCHENIER

Q2187 : 13-08-1665 Pierre COMBET, des Thoms (Gozon) fils de +Blaize et Marie GALZIN X Jeanne DELRAN, des Combes (Broquiès) fille de +Pierre et Marquise DELSUC
AD12 3E 14052 f°64 - Broquiès - M° Gabriel MONPAR

Q2195 : 22-01-1579 Anthoine CAMBON, de La Calmette (Coupiac) fils de Raymond et Anthoinette DURAND X POJOL Cécille fille de +Jéhan POJOL
Pr : André CAMBON, frère du futur époux, Jéhan POJOL, frère de la future épouse, Pierre NOZIER, son parrastre, Guillaume VIALLAR et Guilhaume GRANIER, ses oncles
AD12 3E 13695 f°12 - Coupiac M° Coste

Q2196 : 26-03-1744 Etienne MARCORELLES, Sr, ménager de l’Hospitalet Guibert fils de +François et Marie FABRE X Anne PALOC, Delle, de Cassanuéjols (Cornus) fille de Etienne et +Anne SOLIER
AD12 3E19363 f°21 - Ste Eulalie - M° Cambon

Q2197 : 14-01-1777 André AUSSEL, ménager de Lapanouse de Cernon fils de Jacques et Marie Flore ROUQUAIROL X Rose MARCORELLE, Delle du Mas de Marcorelles fille de Sr Estienne et Delle Anne PALOC
AD12 3E 19379 f°4 - Sainte Eulalie et La Viala du Pas de Jaux

Q2203 : Anthoine GUY (RPR) drapier de Millau fils de Pierre et +Catherine LUBAQUE X Anne FLOTARD de Millau fille de Pierre, boulanger et Marie AUBERT
AD12 3E 11492 f°225 - Millau - M° CONDUCHER

Q2204 : Simon GENIES, mégissier de Millau, fils de Jacques et Margueritte GALTIER X Marie GUIBERT de Millau, fille de Pierre et +Marie ROUCOULY
AM de Millau f°107- GG17

Nous devons toutes ces dernières réponses à Maurice GALTIER et Janine GALTIER son épouse, qu’ils soient ici vivement remerciés.


LA VIE DU CERCLE

Dons pour l’achat de CD Rom du Conseil Général de l’Aveyron :
André BRUNEL, de Cornus (12) - Mr et Mme GALTIER Maurice, de Millau (12) - Yves MAYLIE, de Nimes (30) - Sébastien SURUN, de Berlin (Allemagne) - Jacques AGRET, de Sussargues (34) - Henri BONSIGNORI, de La Mède (13)

Ouvrages divers :
Chantal CORBU nous a déposé sa généalogie familiale patronyme GAUSSEL/GAUCEL et conjoints région de Cornus
Alexis BALDOUS nous a remis son histoire familiale : « Les Baldous du 17ème siècle à l’an 2000, quatre siècles de leur histoire »
Michel MANILEVE nous a donné le livre sur son village : « Raconte-moi les rues de Mauguio »

Documents en vente
Cantons de l’Aveyron : 28.00 Euros
Cantons du Sud-Aveyron : 15.00 Euros
Lieux habités de l’Aveyron : 15.50 Euros
Lieux habités du Sud-Aveyron : 12.00 Euros
Les Gaubert de Salvage : 12.00 Euros
Les Foyssac du Mas Atché : 12.00 Euros
Calendrier révolutionnaire : 8.00 Euros
Arbre d’ascendance 10 générations : 5.00 Euros


UN CURE PAS COMME LES AUTRES

Christian MAZENC

Natif du village de Crous, paroisse d’Escoudournac, dans le diocèse de Rodez, soldat dans le régiment de Bretagne où il ne fut jamais au rang des scélérats.

Il avait pris dans sa jeunesse, certains principes de « latinité », chez son oncle, Monsieur GRES, curé au diocèse de Béziers.

Vers 1733, son oncle fit tout pour le retirer du service des armées, dans la vue de le placer dans l’état ecclésiastique au mépris de la gloire du seigneur. Pour cet effet après lui avoir racheté son congé, l’envoya à Rodez faire quelques essais d’école et profitant du fait que la vacante du siège épiscopal, par toutes sortes d’impostures, extorquant des dimissoires au moyen desquels, il s’en fut en grande hâte se faire ordonner dans quelque évêché que l’on n’ait jamais pu découvrir pour avoir quelques certitudes sur son caractère.

Après quoi, il s’en vint vers la St Jean 1733, planter ses piques dans sa paroisse natale d’Escourdournac ou sentant plus que la moitié des maisons d’icelle étaient parentes ou alliées de la sienne, il aurait plus de faculté d’y vivre en soldat et non en prêtre. Il commença d’y régler sa vie et ses mœurs sur cet exécrable axiome qu’on a si souvent ouï sortir de sa bouche lorsqu’on lui reprochait ses excès.

"Je ne dépends ni de sa grandeur épiscopale, ni même de sa Sainteté. Je ne veux être ni curé, ni vicaire..."

Par cet abominable principe et par le silence de la plupart des paroissiens qui sont ses parents et les autres espérant d’un jour à l’autre un changement dans sa conduite, différaient de recourir à l’autorité pastorale.

Il commença à ne garder aucune mesure en la boisson mais la portant à l’excès. Il ne faisait pas difficultés à se mêler avec toutes sortes de personnes dans les cabarets et effectuant de l’empire sur tous les buveurs, faire à pleine coupe à qui boirait le mieux. Les trois cabaretiers de La Clau : MANDAGOT, AZEMAR et LACOMBE en ont été témoins. Il est aisé de prouver par tous les gens du dit lieu, dignes de foi, qu’il faisait durer ses débauches la plus grande partie de la nuit et allait sur-le-champ, célébrer quelques heures avant le jour, la sainte Messe. Cela n’est pas arrivé qu’une fois, plus de quinze témoins puissent en témoigner entre autre Antoine VEZINET, AZEMAR hôtelier, Pierre VALENTRY.

Quand à son zèle pour le service divin, l’église n’était pour lui qu’un théâtre où il jouait toutes sortes de farces, n’y assistant, n’y célébrant les saints Offices qu’avec une extrême irrévérence et imposture, toute la paroisse en étant témoin.

Il est honteux de joindre à ce récit, sa familiarité avec le sexe faible. Non content de la rendre journellement publique, il poussa son crime jusqu’à se trouver fréquemment avec certaines filles, dans la chambre huis clos, dont les gens de probité se sont trouvées témoins oculaires et par octroi d’abomination, il fut surpris par le propre frère de l’une d’icelles et par un voisin dans un cabaret à quelques heures de la nuit (?...) Le sus-dit AZEMAR, son beau frère porta plainte, voici deux ans, à sa grandeur "l’Evêque" Antoine VEZINET et Pierre VALENTRY en furent les témoins.

Abusant de la tolérance des paroissiens qui se contentaient de crier vers le ciel sa détestable conduite, différaient de se plaindre aux supérieurs, il n’a pu s’empêcher de se rendre odieux à un chacun et à son propre frère.

Il sema dans toutes les maisons, la diffamation, sollicitant toutes sortes de procès entre parents et voisins, s’ingérant à cet effet du ministère d’avocat, de sergent et de procureur.

Pendant près d’un an, il avait coutume de célébrer le messe, les dimanches et jours de fêtes, dans la chapelle de La Clau pour la commodité des paroissiens. Il "affectait" de les faire assembler. Il montait à cheval avec les ornements et les vases sacrés. Il allait courir les champs et les bois. Il revenait à midi pour célébrer la messe seul.

Quant au jeu, il n’y en a d’aucuns qu’il n’ait visité de jour ou de nuit, publiquement ou en privé, presque toujours en habit court, sans soutane et sans rabat. Cela le rendait plus dégagé ( ! ) pour se rendre tous les jours à la chasse.

Sentant approcher la visite de monseigneur l’Evêque prévenu de ses crimes qui ne pouvaient plus souffrir d’impunité, il a pris le parti aux environ de Pâques, de sortir du diocèse pour se jeter dans celui de Béziers, celui de son oncle dont il se flatte d’être l’illustre résignataire.

NOTES : Les problèmes (manque de formation des prêtres) qui semblent être à l’origine de la plainte des paroissiens de St Amans d’Escoudournac ne sont pas nouveaux, même au XVIII° siècle.

Nicole LEMAITRE dans sa monumentale thèse de doctorat : "Le Rouergue Flamboyant (le clergé et les fidèles du diocèse de Rodez (1457-1563)" évoque les mêmes problèmes qui se posaient en ce siècle là. Elle cite plusieurs exemples.

Antoine TARISSE était au service de son oncle et s’est fait promouvoir en Espagne. L’oncle étant mort, il regagne sa province pour se faire incorporer dans la communauté des prêtres de Taussac (AD 12 : G.194, folio 33v, 19/09/1559).

Hugues de MONTROZIER de Verrières, s’est fait promouvoir dans un autre diocèse, avec l’autorisation de l’archevêque d’Avignon. On lui permet les messes basses des fêtes, des morts et de notre Dame, pourvu qu’il se représente avant trois ans pour se faire réexaminer. (AD 12 : G.193, folio 4, 10/04/1560).

Si des incidents se produisaient, ce n’est pas pour autant qu’il faille généraliser. L’Eglise était et est une société d’hommes avec les bons et les mauvais ? Sa structuration au cours du XIX ème siècle par le biais des séminaires portera des fruits magnifiques.


Versions imprimables (word et PDF)


Documents joints

Word - 212 ko
Word - 212 ko
PDF - 169.9 ko
PDF - 169.9 ko

Commentaires