Mise à jour de la Base de Données

octobre 2007
lundi 15 octobre 2007

Vous pouvez désormais consulter la nouvelle version de la base de données.

- C’est 146 355 actes supplémentaires qui ont été ajoutés à la base des BMS soit un total de 1 261 517 fiches consultables à l’adresse : Accès aux registres paroissiaux et à l’état civil

- Prochainement, ce sera 21 491 relevés d’actes de notaire supplémentaires qui seront ajoutés à la base, soit un total de 243 107 fiches consultables à l’adresse : Accès aux actes notariés

- Vous trouverez la liste détaillée des nouveaux actes dans l’article : Nouveaux dépouillements BMS

Encore un grand merci à toutes les personnes qui, bénévolement, ont réalisé et/ou saisi tous ces dépouillements


Commentaires

Logo de Ebe SALVANHE
Mise à jour de la Base de Données
lundi 26 novembre 2007 à 19h14 - par  Ebe SALVANHE

C’est bien pauvre cette base de données. Juste l’année. Ni le lieu, ni la date exacte ni la référence. L’acte existe c’est tout. Et s’il y a des homonymes ça ne sert à rien. Je suppose que tout cela a donné beaucoup de mal aux décrypteurs, ce n’est pas gratifiant pour eux.
Ebe SALVANHE

Logo de Ebe SALVANHE
mardi 27 novembre 2007 à 13h51 - par  Patrick OZANNE

Cette base de donnée, n’est là qu’a titre indicatif. Elle ne donne, volontairement, que peu d’informations, et ne sert qu’à renseigner sur le travail effectué par les bénévoles du CGSA.

Par contre nous avons mis en accès gratuit 400.000 actes complets sur GeneaBank, et très bientôt, nous mettrons 200.000 actes de plus. Ce sera donc la moitié de notre base BMS qui se trouvera en accès gratuit. A terme l’ensemble de la base BMS s’y trouvera.

Le système GeneaBank a été choisi, pour son ouverture exclusive au monde associatif et pour sa gratuité.

Les critiques sont toujours constructives, mais le travail de dépouillement l’est plus sûrement, nous sommes donc toujours à la recherche de bénévoles, pourquoi pas vous ?

Cordialement

Patrick Ozanne, président du CGSA

Logo de Patrick OZANNE
mardi 27 novembre 2007 à 00h35 - par  Christian CAUSSE

Certainement plus qu’à vous qui n’avez pas pris la peine de lire l’avertiseement qui se trouve à l’accès de la base de données :

"Uniquement 5 rubriques sur 20 ont été extraites, réduites à 25 caractères chacunes. Vous pouvez consulter ou obtenir auprès du Cercle Généalogique, l’ensemble des renseignements, ou une photocopies de l’acte lorsque ceux-ci ne sont pas disponibles sur Généabank."

C’est vrai que c’est plus facile de piller le travail des autres que de le faire soi-même et d’en faire profiter les autres.