Saint-Affrique et ses moulins.

L’eau qui travaille. 12 siècles d’histoire industrielle.
lundi 21 octobre 2013

Un nouveau livre de Jean-Pierre Henri AZEMA.

Saint-Affrique et ses moulins.

L’eau qui travaille. 12 siècles d’histoire industrielle.

De Jean-Pierre Henri AZEMA.

Voici le premier livre, surprenant, sur l’histoire de la ville de Saint-Affrique. L’histoire globale de cette commune étant immense, l’auteur a choisi de présenter, dans cet ouvrage, l’histoire des lieux et des hommes qui ont animé son économie au fil de l’eau. En effet, moulins, filatures et autres usines, ancrés sur les berges de six rivières et ruisseaux, ont apporté richesse et prospérité à toute une communauté humaine, et à tout un territoire, durant près de 12 siècles.

Fait exceptionnel, la ville a assis son développement industriel sur l’exploitation de la seule énergie hydraulique. Au XVIIIe, XIXe, et XXe siècles des hommes et des femmes de talents, ont accompagné, avec ardeur, la modernité de la commune. La base de données du Cercle Généalogique de l’Aveyron à permis des révélations, sociales, techniques, etc. Fait remarquable, Saint-Affrique est la seule ville du département encore marquée physiquement par cette histoire, et par de nombreux témoignages architecturaux, bien conservés, encore en place.

Fruit d’un travail de près de deux ans, ce livre est un bilan, positif et prospectif, sur le parcours accompli, par l’économie Saint-Affricaine, durant cette longue période. Il comprend deux parties :
- La première est une présentation de l’histoire économique, sociale, technique, énergétique de Saint-Affrique depuis 1.200 ans.
- La deuxième présente les 59 moulins et usines recensés à ce jour.

L’ensemble est richement illustré par 351 documents exclusifs, photos actuelles, documents anciens, cartes, croquis et plans d’édifices (en couleur) de l’auteur.

L’auteur

Jean-Pierre Henri AZEMA, est Docteur en géographie, et aménagement du territoire ; diplômé de l’Université Paris IV-Sorbonne et du Conservatoire National des Arts et Métiers.
Il est écrivain, chercheur associé au laboratoire CNRS-Framespa / UMR 5136, Université Toulouse Le Mirail 2. Spécialiste de l’histoire de l’aménagement des cours d’eau et de l’énergie (non fossile), il étudie depuis plus de 30 ans leur empreinte géographique, économique, humaine et technique dans notre environnement. Ce thème est surtout abordé à travers la question de la diversité des moulins et du patrimoine industriel ancrés dans nos territoires.
Issu d’une famille meunière, propriétaire de moulins à eau en Rouergue depuis plus de deux siècles, Jean-Pierre Henri AZEMA s’est beaucoup investi dans le milieu associatif d’étude, de sauvegarde, et de valorisation de ce patrimoine, tant au niveau local, que national et international. Il a fondé et présidé, de 1987 à 2009, l’Association Rouergate des Amis des Moulins (ARAM), membre de la Fédération Des Moulins de France. Il est par ailleurs membre de The International Molinological Society (TIMS) et du CILAC, l’Association française d’étude du patrimoine industriel. Il est l’auteur d’ouvrages de référence sur les moulins et le patrimoine industriel (Bibliographie adressée sur demande).

PDF - 172.1 ko
Bon de souscription

Commentaires