ST JEAN DU BRUEL = Pierre VIALA et Marianne ROUSSET

Ce forum doit vous permettre d'échanger, de poser des questions en rapport avec vos recherches en généalogie

Modérateurs : CausseCh, Patrick

Répondre
demande au CGA
Messages : 101
Enregistré le : 09 juil. 2015, 14:09

ST JEAN DU BRUEL = Pierre VIALA et Marianne ROUSSET

Message : # 2087Message demande au CGA »

Notre correspondante Rosemary CALAZEL nous transmets des infos un "migrant" retrouvé à Bordeaux par Annick Bounhiol :

le 29 février 1840 à Bordeaux (33) mariage de Pierre Louis VIALA négociant né à St-Jean de Bruel Aveyron le 2 janvier 1800 fils de Pierre proprietaire et feue Marianne ROUSSET, d'une part, et Therese Françoise Léontine CONILH née le 5 avril 1813 à Bordeaux fille de Pierre docteur en medecine et feue Catherine BERAUD

elisabeth
Messages : 192
Enregistré le : 11 janv. 2008, 20:40

Re: ST JEAN DU BRUEL = Pierre VIALA et Marianne ROUSSET

Message : # 2088Message elisabeth »

Très utile, merci à nos correspondantes.

Le mariage des parents Viala se retrouve sur notre base de données, avec tous les relevés des RP et EC de St-Jean du Bruel :D

mariage le 17 juillet 1796 (29 messidor an 4) à St Jean du Bruel de Pierre Viala cultivateur de Valescures fils de Pierre et de Elisabeth Jory, et Marianne Rousset fille d'Antoine propriétaire de Sauclières et de Marianne Cavalier, présents Joseph Marc Antoine Fournol, Jean Pierre Rousset oncle de l'épse, Jean Roche cultivateur

Ces Rousset habitent en fait le hameau du Prat à Sauclières. Ils s'installent au Prat pendant la deuxième partie du XVIIème, venus de la Vialette (St Jean du Bruel). Le premier que je connais à la Vialette serait né environ vers 1593, mais ils doivent venir des hameaux des Bouzèdes (Sauclières) ou de Valjuille (Sauclières) car un siècle plus tôt ils ne sont présents que là !

Quand à ces Viala ils habitent au village de Valescures, et en "remontant" plus anciennement de celui de la Rouquette, toujours à St-Jean du Bruel. Mais ils n'ont dû s'y installer que dans la première partie du XVIème.

Bonnes recherches !

Répondre